Consulter en ligne

Consulter en ligne

Le façonnier Unither pose un pied sur le marché chinois

Spécialisée dans la fabrication d’unidoses stériles et de produits BFS (blow-fill-seal), la CDMO française Unither (319 M€ de CA en 2019, 1 500 salariés) pose un important jalon sur le marché chinois. Le groupe annonce, en effet, l’acquisition de Nanjing Ruinian Best Pharmaceutical, une usine de Nanjing (Nankin) également dédiée à la production d’unidoses stériles. Ce site, qui réalise un CA d’environ 10 M€, emploie 130 salariés et produit annuellement entre 100 et 150 millions d’unités. « C’est un apport modeste si on compare cette capacité avec les 4 milliards d’unités que le groupe est en mesure de produire chaque année, mais l’opération revêt toutefois un caractère stratégique majeur, nous indique Éric Goupil, le président d’Unither Pharmaceuticals. Elle nous ouvre en effet les portes du marché chinois où les collyres ne sont pas encore très répandus, mais qui ne demande qu’à être développé. » Suite à cette acquisition, Unither, qui est né de la reprise d’une usine amiénoise de 17 salariés en 1993, exploite désormais sept sites de production, dont quatre en France (Amiens, Coutances, Colomiers et Gannat) avec une unité de développement basée à Bordeaux.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.