Consulter en ligne

Consulter en ligne

Covid-19 : Moderna Therapeutics veut monter en cadence

Moderna Therapeutics souhaite augmenter rapidement la capacité de production de son vaccin ARNm-1273 contre la Covid-19. Alors qu’elle a déjà repoussé son objectif annuel de 600 à 700 millions de doses au mois de janvier, elle vise cette fois le milliard de doses produites en 2021. Et pour 2022, la barre est fixée à 1,4 milliard de doses, « en supposant une dose de 100 µg, précise Stéphane Bancel, le CEO de Moderna. Mais si le rappel de notre vaccin requiert une plus faible quantité, comme 50 µg, nous pourrions avoir une capacité de plus de 2 milliards de doses en 2022 ».
La biopharm de Cambridge (Mass.) a déjà expédié 60 millions de doses dans le monde, essentiellement aux États-Unis (55 millions) ; mais la chaîne de production s’accélère et la biopharm prévoit d’achever la livraison de 100 millions de doses au gouvernement américain d’ici à la fin du mois de mars et de 200 millions supplémentaires d’ici à la fin juillet, ce qui permettra de boucler la commande de l’administration américaine, qui porte sur 300 millions de doses du vaccin ARNm-1273 (et autant pour celui de Pfizer-BioNTech).
En Europe, l’usine Rovi de San Sebastian de los Reyes, à côté de Madrid, et celle de Recipharm à Monts, à côté de Tours, sont prêtes à produire à partir de l’ARNm synthétique fournit par l’usine valaisanne de Lonza à Viège : le gouvernement espagnol avait l’espoir de recevoir 600 000 doses du vaccin d’ici à la fin février, tandis que les dirigeants de Recipharm ont promis 2 millions de doses mensuelles à partir d’avril.
L’une des principales contraintes de production porte sur le processus de fill & finish. Moderna a donc étudié la possibilité de passer de 10 à 15 doses de vaccin par flacon, ce qui a suscité de premiers commentaires positifs de la FDA et permettrait ainsi d’atteindre les ambitieux objectifs de Stéphane Bancel.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.