MSD supprime 207 emplois à Riom et cherche un repreneur

Spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de produits stériles (collyres et antibiotiques), l’usine MSD-Chibret de Mirabel, sur la commune de Riom (63), vit des heures difficiles. Lors d’un comité central extraordinaire (CCE) qui s’est tenu ce matin, la direction a annoncé un « projet de réorganisation et de transformation » qui va entraîner une importante réduction d’effectif. Ce sont 207 des 584 emplois du site auvergnat qui sont appelés à disparaître, comme l’ont appris, abasourdis, les représentants du personnel.
Dans un premier temps, 106 postes de la plateforme de recherche de l’usine riomoise passeront à la trappe suite à la réduction du nombre d’études de toxicologie qui lui sont confiées. Déjà en 2015, cette unité avait fait l’objet d’un projet de cession qui n’avait pas abouti. Dans un second temps, il est prévu de procéder à la suppression de 101 postes en production. L’usine subirait depuis plusieurs années « d’importantes baisses de charge », selon la direction de la filiale française du laboratoire américain qui confirme chercher un repreneur en mesure de rapatrier des volumes « et de maintenir l’activité et l’emploi de façon pérenne ». Selon nos informations, plusieurs des principaux façonniers français, ainsi que des fonds d’investissement, seraient sur les rangs depuis plusieurs semaines. D’après l’un d’entre eux, « la partie promet d’être serrée… ».

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament. 

Sites utiles: porno