Novo Nordisk reprend Corvidia Therapeutics pour 2,1 Md$

La pharma danoise Novo Nordisk élargit sa palette dans les maladies cardiovasculaires et cardio-rénales. Elle s’apprête, en effet, à racheter pour la coquette somme de 2,1 Md$ la biopharm américaine Corvidia Therapeutics, une spin-off d’AstraZeneca basée à Waltham, dans le Massachusetts. Cette acquisition lui permet d’empocher le ziltivekimab, un anticorps d’origine humaine qui cible le récepteur IL-6 et fait aujourd’hui l’objet d’une phase IIb. Ce produit très prometteur, administré en une prise mensuelle, permet de réduire le risque d’atteintes cardiovasculaires chez des patients souffrant de pathologies rénales graves. 
L’opération va donner lieu à un paiement initial en cash de 725 M$, ce qui devrait faire les affaires du fonds d’investissement français Sofinnova Partners. Ce dernier était, en effet, le seul investisseur financier en 2015 et était resté l’actionnaire le plus important tout au long du développement de la société. Il a d’ailleurs contribué au recrutement de l’équipe de direction de Corvidia Therapeutics, en particulier lors de la prise de fonctions en 2016 comme chairman of the board de Sylvie Grégoire, une ancienne de Biogen et Shire plc, et, deux ans plus tard, de Marc de Garidel en tant que CEO. Avant cette nomination, Marc de Garidel occupait le poste de pdg, puis de pdca de la middle pharma française Ipsen après une carrière qui l’a conduit chez Lilly puis chez Amgen.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.