Consulter en ligne

Consulter en ligne

Pfizer va injecter 500 M$ dans des biopharms avancées

« Acheter au son du canon » : le leader mondial de l’industrie pharmaceutique a fait sien ce vieil adage des marchés boursiers. La direction de la big pharma vient ainsi de porter sur les fonts baptismaux sa Breakthrough Growth Initiative. Ce dispositif doté de 500 M$ va prendre la forme de deals très ciblés avec des biopharms poursuivant des programmes cliniques parmi les plus prometteurs du marché. Selon un porte-parole, ce soutien « prendra essentiellement la forme d’investissements au capital de startups préalablement cotées, sans aller jusqu’à la prise de contrôle. Les cibles que nous allons privilégier seront des midcaps ayant engagé des phases cliniques sur des produits à très fort potentiel ». 
Naturellement, ces prises de participation auront pour dénominateur commun leur cohérence avec les aires thérapeutiques sur lesquelles Pfizer concentre ses ressources : l’immuno-oncologie, les maladies rares et les vaccins. Selon Joe Young, le chief business officer de Pfizer, « il n’y a jamais eu probablement de moment plus propice dans l’histoire de notre industrie pour réaliser ce type d’opération ». Une allusion à peine voilée aux difficultés de refinancement que pourraient éprouver certaines biopharms en conséquence de la crise sanitaire.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.