Consulter en ligne

Consulter en ligne

Covid-19 : les premiers résultats encourageants de remdésivir se confirment

Le remdésivir de Gilead Sciences semble confirmer les premières impressions positives sur son efficacité contre l’infection au SARS-CoV-2. Une étude démontre qu’il a amélioré l’état de 68 % des patients Covid-19 recrutés dans neuf pays. Les analystes se montrent toutefois prudents et qualifient les résultats de « premier aperçu prometteur », considérant qu’il est « difficile, voire impossible, de tirer des conclusions définitives d’un aussi petit échantillon ».
Le remdésivir a été administré à des fins compassionnelles à des patients ayant une saturation en oxygène égale ou inférieure à 94 %, seuil en deçà duquel celle-ci est considérée comme insuffisante. Sur les 53 patients ayant reçu le traitement et dont les données ont pu être analysées, 68 % ressentaient au bout de dix-huit jours une amélioration de leur fonction respiratoire, dont 17 des 30 patients sous ventilation mécanique : 7 étaient décédés dans l’intervalle, dont 6 sous assistance respiratoire. En comparaison, dans la plupart des autres études, le taux de létalité des patients en réanimation se situe entre 50 % et 60 %, les études chinoises montrant même que 80 % d’entre eux ne survivaient pas : des données qui font consensus un peu partout, sauf pour Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, qui se risquait dans sa conférence de presse quotidienne du 17 avril à avancer un taux de létalité de seulement 10 %. Un chiffre par trop éloigné de la réalité, corrigé quelques jours plus tard par une étude du Réseau européen de recherche en ventilation artificielle (Reva), citée le 27 avril par Le Monde, qui évoquait une mortalité en réanimation « entre 30 % et 40 % ». Dans ce contexte, les résultats obtenus par remdésivir (57 % d’amélioration pour les patients ventilés et 20 % de décès) seraient plutôt encourageants, le faible nombre de cas étudiés et l’absence de bras de contrôle relativisant leur portée, ce que n’a pas manqué de souligner le New England Journal of Medicine dans un article très documenté.
Selon le site officiel ClinicalTrials, une dizaine d’essais cliniques sont en cours pour évaluer l’action du remdésivir, dont deux études de phase III menées depuis le début du mois de mars aux États-Unis par Gilead, initialement sur 2 400 patients souffrant d’un Covid-19 sévère d’une part et sur 1 600 patients avec Covid-19 modéré d’autre part. De premiers résultats de ces études sans groupe placebo, où des patients non ventilés reçoivent une dose initiale de remdésivir 200 mg, puis de 100 mg sur cinq à dix jours, sont attendus pour le mois prochain.
Dans le cadre de cette étude, portée dans la seconde quinzaine d’avril à 6 000 patients pour la forme sévère de l’infection, l’université de Chicago Medecine, l’un des 169 centres d’études sélectionnés par Gilead Sciences – dont 5 en France – a observé que les patients Covid-19 traités par remdésivir « voient une récupération rapide de leur fièvre et de leurs symptômes respiratoires ». Selon le site spécialisé STAT édité par le Boston Globe, l’université de Chicago Medicine a recruté 125 patients atteints de Covid-19, dont 113 souffrant d’une forme grave. « La meilleure nouvelle est que la plupart de nos patients vont mieux, ce qui est formidable, explique Kathleen Mullane, qui supervise l’étude à Chicago. Nous n’avons eu que deux patients décédés ».
Quant à l’essai en double aveugle mené depuis la mi-février à l’hôpital Jin Yin-tan de Wuhan sur 308 patients atteints de formes légères ou modérées, il a été suspendu le 15 avril… faute de participants, « aucun nouveau patient éligible ne pouvant être recruté ».

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.