Consulter en ligne

Consulter en ligne

Sanofi engage sa révolution industrielle à Framingham

L’usine de Framingham de Genzyme, en banlieue de Boston, entrée dans le giron de Sanofi suite au rachat de la biopharm américaine, devient le fer de lance de la profonde réorganisation industrielle engagée par le groupe tricolore. Ce site, qui emploie 1 500 salariés, a consacré 300 M€ sur la période 2014-2019 à l’élaboration d’un process de fabrication numérique permettant la production en continu de biomédicaments. Cette ligne ultra-innovante, à laquelle a été dédié un bâtiment, a passé avec succès les épreuves de qualification au cours du troisième trimestre 2019 ; elle fabriquera une grande part de la gamme de produits du portefeuille maladies rares développé par Sanofi Genzyme. 
Par ailleurs, ce site pilote « digital native » va servir de modèle aux processus de transformation qui vont être progressivement déployés sur d’autres usines du groupe, notamment à Toronto (Canada), Suzano (Brésil), Waterford (Irlande), Geel (Belgique) et Sisteron, dans le sud-est de la France. Selon un porte-parole des équipes américaines du groupe, cette nouvelle unité ultra-automatisée ne générera aucune création de postes.

Visitez aussi ce site convivial xvideos.com!

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.