Consulter en ligne

Consulter en ligne

Sanofi envisage de supprimer 400 postes dans la R&D

Alors que les critiques pleuvent sur les retards pris par le groupe dans la course au vaccin Covid-19, la direction de Sanofi aurait l’intention de supprimer 400 postes de R&D, croient savoir les délégués syndicaux CGT.
Le CEO Paul Hudson aurait fait part de ses intentions en fin d’année dernière lors d’un échange avec des représentants du personnel. « Pour l’instant, les informations restent floues. On ne sait pas encore s’il s’agit de 400 suppressions de postes, ou de la suppression de 600 postes amortie par la création de 200 emplois dans le même secteur », nous indique Thierry Bodin, le coordinateur CGT de Sanofi.
Selon lui, la mesure pourrait entraîner la fermeture de la plateforme de Strasbourg qui est de toutes façons sur la sellette depuis plusieurs mois ; elle emploie une soixantaine de personnes. « C’est une décision incompréhensible qui survient après les 300 suppressions de postes de 2020. Si la direction persiste, nous pourrions passer sous la barre des 3 000 salariés employés dans la recherche à la fin de 2021 », poursuit la CGT. Le syndicat a programmé pour demain 19 janvier une journée de mobilisation sur l’ensemble des sites du groupe. L’appel a été relayé par les autres organisations syndicales, en particulier sur les sites de production de vaccins.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.