Consulter en ligne

Consulter en ligne

Sanofi se renforce en immunothérapie avec Kymab

Un an après avoir acquis l’américain Synthorx pour 2,5 Md$, Sanofi jette son dévolu sur une autre pépite de l’immunothérapie, cette fois britannique. La big pharma tricolore annonce, en effet, l’acquisition pour environ 1,45 Md$ de la biopharm Kymab : la transaction se décompose en un paiement initial de 1,1 Md$, assorti de paiements d’étapes qui pourraient avoisiner les 350 M$. Basée à Cambridge (Royaume-Uni), Kymad développe le KY1005, un anticorps monoclonal entièrement humain doté d’un mécanisme d’action très innovant. En se liant au ligand OX40, un régulateur essentiel du système immunitaire, il est potentiellement en capacité de traiter un large éventail de maladies auto-immunes et inflammatoires. En août 2020, le KY1005 a atteint les deux critères d’évaluation principaux d’un essai de phase III dans une indication de traitement de la dermatite atopique. Le portefeuille de Kymab accueille également le KY1004, un agoniste ICOS et anticorps à action déplétive pour le traitement du cancer ; il fait aujourd’hui l’objet d’une phase I/II en monothérapie et en association avec un anti-PD-L1. L’opération, qui devrait être finalisée au premier trimestre 2021, sera intégralement financée en cash.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.