Consulter en ligne

Consulter en ligne

Sanofi va sortir du capital de Regeneron

Sanofi va céder la quasi intégralité de sa participation dans la biopharm new-yorkaise Regeneron qui s’est engagée à racheter pour 5 Md$ de ses propres actions, soit 9,8 millions de titres correspondant à 8,7 % du capital. Le géant français cédera également 11,8 millions d’actions ordinaires de Regeneron par voie d’offre publique au prix unitaire de 515 $ – au-dessous du cours de clôture au Nasdaq (545,21 $), ce 26 mai –, le solde de sa participation (1,2 million d’actions), déduction faite des 400 000 actions qu’il conservera pour maintenir un lien avec Regeneron, faisant l’objet d’une option d’achat par des preneurs fermes. A l’issue de cette opération, motivée par la forte hausse du cours de l’action Regeneron depuis le début de l’année (+ 50 %), Sanofi devrait empocher quelque 11,7 Md$. Selon les analystes, ce trésor de guerre pourrait être consacré à des rachats ciblés destinés à renforcer le pipeline de Sanofi dans les domaines de l’oncologie, de l’immunologie ou de la thérapie génique.
« La collaboration entre Sanofi et Regeneron a été l’une des plus productives du secteur pharmaceutique. Elle a permis de créer de la valeur pour nos deux entreprises et surtout de développer cinq médicaments d’importance majeure pour les patients. Sanofi s’engage à poursuivre sa collaboration avec Regeneron qui s’inscrit toujours pleinement dans notre stratégie globale », a déclaré le CEO de Sanofi Paul Hudson, ajoutant que « cette décision de céder notre participation – prise en accord avec Regeneron, NDLR – est cohérente avec notre volonté de renforcer la création de valeur pour nos actionnaires. Nous sommes convaincus que cette opération permettra de soutenir l’exécution de notre stratégie d’innovation et de croissance. » 
Si la collaboration clinique et commerciale entre les deux laboratoires remonte à 2003, Sanofi était entré au capital de Regeneron en 2004 ; il détenait jusqu’à ce jour 20,6 % du capital. À noter que la FDA vient d’approuver le Dupixent (dupilumab) co-développé par Regeneron et Sanofi dans une nouvelle indication, la dermatite atopique modérée à sévère chez les enfants âgés de 6 à 11 ans.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.