Consulter en ligne

Consulter en ligne

Servier tranche dans sa R&D

La CFDT a pris de court la direction de Servier en révélant que la middle pharma française s’apprêtait à supprimer 287 postes au sein de ses services de R&D. Les unités de Biologie Servier à Gidy (45) et Technologie Servier à Orléans (45), berceau historique du groupe, ainsi que l’Institut de recherche Servier à Croissy (78) et Suresnes (92) seront tous affectés par cette réorganisation qui devrait faire la part belle, voire exclusive, au volontariat via la mise en œuvre d’une procédure de rupture conventionnelle collective.
Cette restructuration, qui prévoit de tirer un trait sur 20 % des effectifs de la recherche, a été jugée « totalement inacceptable » par la CFDT Chimie Energie. Sans confirmer le nombre de postes impactés, la direction du laboratoire confirme cette intention en indiquant que le plan « s’inscrit dans un projet de transformation de ses axes de R&D ».
Servier, qui s’est positionné avec retard sur les segments de l’oncologie et de l’immuno-oncologie, « entend concentrer ses ressources sur ces aires thérapeutiques », au détriment de la cardiologie et des maladies métaboliques qui constituaient jusqu’il y a peu ses principaux axes de développement. Claude Bertrand, directeur de la R&D, indiquait déjà au mois de mars que l’oncologie devrait à terme absorber la moitié du budget recherche.
Selon un porte-parole, les premiers départs – sur la base du « strict volontariat » – auront lieu courant 2021. Cette réorganisation s’inscrit naturellement dans la perspective de la construction, sur le plateau de Saclay, de la future plateforme de recherche du groupe : ce site, qui a requis un investissement de 350 M€, devrait accueillir quelque 600 collaborateurs en 2022.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.