Consulter en ligne

Consulter en ligne

Stada continue ses emplettes

Après avoir acquis successivement au mois de novembre dernier le tchèque Walmark (pour environ 100 M$) et un portefeuille de médicaments OTC vendus sur les marchés d’Europe centrale et orientale à Takeda (pour 660 M$), l’allemand Stada Arzneimittel AG aurait « accepté d’acheter quinze produits de santé grand public au britannique GSK ». Ces produits, parmi lesquels figurent le traitement des troubles veineux Venoruton, la vitamine C Cetebe et les remèdes contre les refroidissements Coldrex et Mebucaïne, sont vendus dans 40 pays, dont l’Allemagne, la Russie, la Pologne et l’Espagne ; selon des sources proches du dossier, la transaction aurait été conclue sur la base de 325 M$. GSK, qui a rapproché en juin 2019 sa division OTC avec celle de Pfizer dans une co-entreprise baptisée GSK Consumer Healthcare, avait déjà cédé l’an passé six produits de marques à Stada, dont le sirop contre la toux Tixylix et les produits antibactériens Savlon. Il s’est engagé à céder pour 1 Md£ (1,3 Md$) d’actifs sur la période 2019-2020.
Stada Arzneimittel, détenu par les fonds Bain Capital et Cinven depuis l’été 2017, affichait en 2018 un CA de 2,33 Md€ (2,53 Md$) pour un Ebitda de 503,5 M€ (546,5 M$) et employait plus de 10 000 personnes à la même époque.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.