Upsa officiellement sous pavillon japonais

L’ex-filiale de Bristol-Myers Squibb, le groupe Upsa (409 M€ de CA en 2018) – connu pour ses marques de paracétamol et d’aspirine (Efferalgan, Dafalgan, Fervex et Donormyl) – vient officiellement d’entrer dans le périmètre du japonais Taisho, qui réalise deux tiers de son CA de 2,3 Md€ (chiffres 2018, avant l’intégration d’Upsa) dans la médication familiale. L’opération, dont le montant avoisine les 1,4 Md€, avait été annoncée en janvier 2018.
À cette occasion, un nouveau comité de direction a été constitué. Il est composé de François Duplaix, qui est promu à la présidence d’Upsa après en avoir été ces dernières années le directeur général. Thierry Lhuillier lui succède comme directeur général et directeur des opérations. Olivier Poirieux sera également directeur général et directeur des affaires scientifiques. Un troisième directeur général, Fabrice Dal-Mas, conserve ses fonctions à la tête d’Upsa France.
Rappelons que le périmètre de la cession comprend les deux unités de production agenaises et leurs 1 300 salariés, ainsi que le siège social de Rueil-Malmaison (92) qui emploie quelque 250 collaborateurs.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.