Consulter en ligne

Consulter en ligne

Sanofi engage 60 M€ à Sisteron

Quarante-huit heures après avoir confirmé la création d’une filiale dédiée à la production d’API, la big pharma tricolore tenait certainement à démontrer qu’elle ne lâchait rien sur le terrain de la souveraineté sanitaire. Sanofi vient, en effet, d’annoncer un important investissement au profit de son usine de Sisteron (04) ; cette unité de 650 salariés, qui se consacre à la production de principes actifs chimiques, n’a pas été intégrée au périmètre d’Euroapi. Une enveloppe de 60 M€ sera dédiée à la création d’une unité de lancement de petits volumes (ULPV), pièce maîtresse d’un nouveau centre d’accélération et d’innovation dans le domaine de la chimie. Ce dernier aura pour mission « d’anticiper et de préparer de nouvelles molécules thérapeutiques chimiques high-potent ». Le projet, qui sera accompagné par la Région Sud pour un montant de 4 M€, comportera un important volet digitalisation et traçabilité du process. 
Selon Philippe Luscan, le vice-président en charge des affaires industrielles, cet investissement positionne définitivement l’usine « historique » des Alpes-de-Haute-Provence comme le site de lancement des nouvelles molécules issues de la R&D de Sanofi. « Au cours de la prochaine décennie, 30 à 40 % des nouveaux traitements proviendront de la chimie », rappelle Philippe Luscan.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.